La Servante Écarlate Margaret Atwood, un roman dystopique

margaret-atwood-la-servante-ecarlate-roman-dystopique -culure-thecityandbeauty.wordpress.com-blog-

Cela faisait un petit moment que j’attendais de recevoir le livre de Margaret Atwood, La Servante Ecarlate et du coup, un peu punie de vous présenter quoi que ce soit côté lecture. Mais je ne voulais pas commencer un livre en attendant….

La servante écarlate Margaret Atwood

J’apprécie plus particulièrement, les romans de science-fiction dystopique et j’avais eu un coup de coeur lors d’une précédente lecture avec le roman Vox.

Avec la servante écarlate de Margaret Atwood, on reste dans la même lignée avec des sujets traitant sur la Condition de la Femme, la Liberté, la Dictature mais aussi la Fécondité.

Sous la République de Gilead,une dictature théocratique (une Société dans laquelle le gouvernement est exercé par l’autorité religieuse), la maternité est réservée à une certaine caste de servantes, toutes drapées de rouge avec une coiffe blanche( une sorte de cornette) les dissimilant. Elles sont nommées, les servantes écarlates. Ces femmes deviennent des mères porteuses pour des couples de la haute société. Surveillées, elles mènent une vie monacale sans distraction.

Devred, l’une d’elle, à qui ont même ôté jusqu’à son nom, met son corps au service du Commandant et sa femme. Elle nous fait partager ses souvenirs, le soir en rejoignant sa chambre son seul échappatoire à l’époque où elle était encore libre et pouvait diriger sa vie comme elle entendait… Sa vie avec sa fille et son mari, Luke. Ayant connu une vie « normale  » avant, elle est très nostalgique de son passé.

Dans cette société, les femmes sont reléguées à différentes tâches : les plus chanceuses sont mariés à des dignitaires et sont revêtues de vêtements bleus comme la femme du Commandant. Puis au rang en-dessous, les Marthas qui s’occupent de l’intendance, elles sont vêtues de vert et ensuite les servantes écarlates….

Elle va tout tenter pour retrouver sa liberté en rejoignant un réseau secret, mais y parviendra t-elle ?

La femme écarlate est un roman d’anticipation qui m’a interpellé dès que j’ai vu et lu certains avis sur les réseaux. C’est un livre très agréable à lire, intemporel(il a été tout de même écrit dans années 1980). Il fait grincer des dents mais aussi réfléchir sur la liberté mais surtout sur la liberté des femmes….

D’ailleurs, je suis en train de lire la suite Le Testament qui vient de sortir assez récemment et ensuite, je m’attaquerais à la série. Je voulais d’abord lire le livre avant d’attaquer la série.

Avez-vous lu le livre ou regarder la série ? Qu’en avez-vous pensé ?

7 réflexions sur “La Servante Écarlate Margaret Atwood, un roman dystopique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s