Achats pharmaceutiques à Londres

Suite à mes achats pendant les fêtes à Londres , je reviens vous parler de deux produits que je ne connaissais pas du tout et que j’ai du acheter en urgence suite à mes petits soucis du moment. Il y avait aussi une brosse à dents Oral B (la mienne étant restée à la maison, carrément oublié le jour J), étant malade, j’avoue que je suis partie en oubliant  les dernières petites choses du moment.

Je suis partie déjà j’avais une méga bronchite depuis un bon moment, la mine un peu défaite, la tête à l’envers (n’en parlons même pas) et la veille la gastro (de haut en bas), la totale. J’ai même failli rester, je me suis dit si cela continue, même pas la même et j’étais très mal pour  vouloir rester chez moi.

Mais heureusement que la gastro n’a pas duré et j’ai pris mon vol un peu fatiguée mais contente 🙂

Pendant le séjour j’avais oublié aussi mon rouge à lèvres (va savoir pourquoi), ah oui c’est aussi une des choses que j’embarque avec moi au dernier moment et puis je n’avais pas la tête à cela à vrai dire. Du coup me voilà les lèvres nues comme un ver. Mais bon comme j’étais malade, me suis dit pas grave, au moins je n’en mettrais pas de partout. La mauvaise idée.

012

Plus les jours passaient, plus mes lèvres s’abîmaient. Je ne m’en rendais pas trop compte(n étant pas vraiment guérie) et j’ai commencé à réaliser quand mes commissures des lèvres ont commencées à me faire souffrir. J’avais du mal, pas facile de sourire, de parler, enfin bref la galère.  Après documentation, il s’agit de la perlèche.

Qu’est ce la perlèche ? Une lésion cutanée inflammatoire située sur les commissures des lèvres d’origine infectueuse. Surtout ne pas humidifier les lèvres avec votre langue !

Du coup je suis partie me souviens plus si c’était Boots ou Superdrug en quête de produit adapté pour. la mémoire me revient Superdrug

Je suis revenue avec une petite boîte verte (20 grammes) The Little Relieving Tin qui protège les lèvres. Celle-ci à un goût camphre et menthe pour un effet fraîcheur. C’est vraiment très agréable.

Ce que je n’aime pas c’est le côté pas pratique et non hygiènique; trempez son doigt dedans et se retrouver après avec des doigts collants, faut toujours se laver, du coup banni du sac (contre une version tube). Existe dans d’autres parfums. Il fait bien son travail malgrès sa composition.

Ingredients

Petrolatum, Lanolin, Cetyl Palmitate, Camphor, Candelilla Cera, Menthol, Theobroma Cacao, Seed Butter, Tocopheryl Acetate, Menthyl Lactate, Aroma, Limonene, Cinnamal.

Sa composition est moins évidente à base de pétrole, un produit à consommer une fois en passant (c’est fort dommage).

Son prix est 1,49 livres, un bon rapport/qualité/prix

 

Puis j’ai eu mal aux jambes, faut dire qu’à Londres on te dit toujours c’est à côté… Mouais mais combien de kilomètres ? Chez moi quand on dit c’est à côté c’est à 2 minutes, chez eux faut croire qu’un kilomètre voir plus c’est à côté.

Me suis offert également une crème musculaire Deep Heat, Heat Rub. Existait en spray et je ne sais pas pourquoi(va savoir) j’ai pris la crème. Une très bonne crème pour les efforts musculaires. Par contre l’odeur est vraiment terrible, sent hyper fort. Il faut bien se laver les mains après contact  et surtout l’odeur est si forte qu’il vaut mieux s’en servir chez soi sinon on risque d’asphyxier son entourage. Le spray aurait été mieux et j’aurais au moins pu vaporiser sur les collants.. A savoir si l’odeur était la même.

Elle m’a quand même bien dépannée et soulagée pendant ces quelques jours. Son prix 3,95 livres les 100 grammes. Méfiance les produits sont parfois chers et surtout version légère 35 grammes, c’est abusé.