Douve, le tout Premier Thriller de Victor Guilbert

victor-guilbert-culture-thecityandbeauty.wordpress.com-blog-litteraire-

Aujourd’hui on se retrouve avec le premier thriller de l’auteur Victor Guilbert  » Douve  » aux Éditions J’ai Lu.

Douve Victor Guilbert

Résumé :

« Le gamin a Douve dans les veines. » Cette phrase, l’inspecteur Hugo Boloren l’a entendue plusieurs fois lorsqu’il était enfant. Aussi, lorsqu’il apprend qu’un meurtre a eu lieu à Douve, il y voit un signe. Son père est mort, sa mère souffre de la maladie d’Alzheimer ; c’est sa dernière chance de comprendre son lien avec ce village perdu au milieu d’une forêt de sapins.
Tout ce qu’il sait, c’est que son père, policier lui aussi, a été envoyé à Douve il y a quarante ans pour enquêter sur la fuite médiatisée d’un Islandais accusé de meurtre, et que sa mère, journaliste, l’a accompagné pour écrire un livre sur l’affaire. Son arrivée à Douve, village hors du temps auréolé de mystères et de secrets, va signer le début d’une quête de soi autant que de vérité.

 » Douve  » est un village ou plutôt un hameau au bout d’une route de campagne qui termine en cul de sac, entouré d’une forêt dense de très hauts sapins à perte de vue et de marécages. Un lieu si hostile et humide que même les randonneurs n’osent s’y aventurer . On y trouve une auberge, une épicerie, une mairie et une poignée d’habitants.

Hugo Boloren, inspecteur décide de s’y rendre suite au meurtre du maire du village mais surtout il est attiré par ce lieu car il n’a pas oublié une phrase que son père citait et qui est restait figée dans sa mémoire :  » le gamin à Douve dans les veines » .

40 ans auparavant, ses parents se sont rendus à Douve, son père policier pour enquêter sur les meurtres familiaux d’un médecin islandais et sa mère, journaliste, pour y écrire un livre sur cette sordide affaire.

J’ai beaucoup apprécié le personne d’Hugo, fort sympathique en quête de ses origines. Les habitants sont plutôt étranges, distants comme les vieilles jumelles, aux visages sévères. On retrouve aussi François, le simplet du village, Amédée, l’aubergiste(trop poli pour être honnête), un homme discret, Benjamin, le maire du village ou encore Mathilde l’étudiante en droit qui tient l’épicerie.

Un livre qui m’a beaucoup plu avec un excellent huit-clos où les secrets sont bien gardés. Sans hésiter, je me laisserais séduire par d’autres thrillers de l’auteur. Apparemment, Hugo Boloren est un personnage récurrent dans ses livres.

Aimez-vous les thrillers à huit-clos ? Lisez-vous aussi des auteurs français ?

9 réflexions sur “Douve, le tout Premier Thriller de Victor Guilbert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s