Une Dytopsie glaçante avec E.C.R.A.S.E. : Quand l’hôpital se déshumanise-Stéphanie Gérin

Je lis de plus en plus en ce moment, les programmes télévision ne m’emballent plus beaucoup et aussi un peu un ras le bol des séries et des films passant en boucle; Du coup ravie de vous présenter, ma lecture mensuelle avec E.C.RA.S.E. quand l’hôpital se déshumanise de Stéphanie Gérin.

Je suis de plus en plus attirée par les dystopies et mon engouement s’accroit au fil de mes lectures quand je lis ces romans d’anticipation. Une part de vérité se cache souvent dans ces romans et ce qui me trouble surtout c’est ce qui pourrait aussi nous arriver…

Quand je suis tombée sur le bouquin de Stéphanie Gérin,auteur belge, je ne vous cache pas que de suite, j’ai été attirée comme un aimant; d’ailleurs je me suis empressée de le lire dès réception.

E.C.R.A.S.E. : Quand l’hôpital se déshumanise-Stéphanie Gérin

Dans un futur proche, en 2023, La Grande Commandeure(Madame XXL) vient  d’instaurer un nouveau programme santé connu sous le nom E.C.R.A.S.E. ( Effort Citoyen de Réforme de l’Assurance Santé) afin d’éviter tout abus des frais médicaux; un quotat de Crédits-Vie sera attribués à chaque citoyen à répartir sur toute une vie; 100, plus exactement de manière à rétablir aussi une égalité entre les personnes riches comme pour les plus pauvres; ici on loge tout le monde à la même enseigne, pas de différence :pour une appendicectomie cinq points, un accouchement classique huit, grippe deux points… mais seulement 95% des personnes auront assez de crédits vies mais qu’en sera-t-il des autres ?

Cette réforme vise à minimiser le coût à la santé mais aussi à responsabiliser les personnes en les faisant devenir acteur de leur propre sort. Certes, je ne suis pas pour ce système, mais cela laisse matière à réflexion, non ? Mais quand on y réfléchit bien, de nos jours, il n’est pas rare que certaines personnes abusent du système de la Sécurité Sociale en ayant chez leur toubib pour un rhume ou vont aux urgences pour un simple bobo.

Ayant accouché, Tony et son fils doivent subir une hospitalisation lourde mais voilà… se dresse un univers impitoyable où on se retrouve parfois confrontés à des choix et en subir les préjudices collatéraux. Ce système est t-il si fiable qu’il n’y paraît ? Doit t-on laisser mourir des personnes au lieu de les soigner sous prétexte qu’elles ont épuisés leur quotat de Crédits-Vie ? Mais derrière ce système déshumanisant, sa cache une sombre vérité. Une fiction glaçante, troublante en parallèle avec le contexte actuel.

C’est un roman d’anticipation qui se dévore d’une seule traite et qui mérite réflexion; mais aussi de savoir apprécier la chance que l’on a d’être soigné; on n’en a toujours pas forcément conscience. Je vous le conseille vivement.

 

13 réflexions sur “Une Dytopsie glaçante avec E.C.R.A.S.E. : Quand l’hôpital se déshumanise-Stéphanie Gérin

  1. C’est vrai que nous avons tout de même bien de la chance, et nous devrions prendre le temps d’y réfléchir. J’aime beaucoup le sujet, c’est tout de même très tentant. Cela me fait presque penser au film Time Out avec Justin Timberlake, je ne sais pas si tu l’as vu, bon il n’est pas question du milieu hospitalier, mais chacun naît aussi avec une réserve de temps.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s